Patrice Martin – Président de la Fédération française de ski nautique et wakeboard

Le championnat du monde de ski nautique open se déroulera en France du 3 au 10 septembre 2017. Comment avez-vous sélectionné le site de Choisy-le-Roi (Val de Marne) pour accueillir cet événement ?

A la suite du succès des championnats d’Europe de 2015, de nombreuses collectivités locales nous ont sollicités pour connaître nos intentions concernant d’éventuels autres grands évènements. Souhaitant organiser les Mondiaux 2017 de ski nautique, nous avons voulu que la démarche de sélection soit transparente et accessible à toutes les collectivités attirées par notre discipline.
Nous avons ainsi lancé un appel à candidature afin de désigner le territoire nous permettant d’organiser une grande fête populaire autour du ski nautique pour tous au cœur des villes.
Nous avons installé une commission d’évaluation autonome au sein de la fédération avec un calendrier clair lancé dès mai 2016. Trois territoires ont déposé un dossier. Nous avons sélectionné celui nous paraissant le mieux répondre à nos attentes, sur des critères sportifs, environnementaux, sociaux et économiques, après une visite du site.
Le conseil d’administration de la fédération a désigné ensuite Choisy-le-Roi et le Parc interdépartemental des sports.

De quelle manière cet événement contribuera-t-il concrètement au développement de la pratique du ski nautique et de votre fédération durant les prochaines années ?

Il s’inscrit dans une démarche globale engagée avec les championnats d’Europe en 2015. L’héritage prioritaire de ce championnat du Monde 2017 est l’installation sur le lieu de l’événement, après celui-ci, de toutes les installations fédérales, à savoir le siège social, un centre technique fédéral
et un institut national de formation représentant le socle d’une proposition innovante et d’avenir pour la fédération.
L’enjeu passe également par un changement de modèle économique favorisant l’arrivée de nouveaux partenaires commerciaux pour montrer le sport d’une autre manière, qui est pour nous un levier fort du développement fédéral, ainsi que la poursuite de l’organisation de compétitions nationales et internationales dans un futur proche.

Quelles sont les attentes des territoires à l’égard de votre fédération lorsqu’elle organise un tel événement ? Comment travaillez-vous ensemble pour maximiser les retombées positives ?

Les collectivités locales concernées ont été intéressées par l’accueil de ce championnat du monde car nous leur avons démontré, lors de l’appel à candidatures, les atouts de celui-ci en terme d’offre de pratique à tous les publics, de réductions des inégalités d’accès, d’animation du territoire et de communication au niveau national et international. Ceci explique probablement le grand nombre de candidatures reçues avec comme positionnement  la volonté de l’affirmation d’une identité territoriale forte.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s